Enseigne hybride, magasin connecté, prix bas défiant toute concurrence, découvrez Supeco qui a de quoi faire bouger le monde du Retail.

Supeco n’est autre que l’abréviation de supermarché économique, cette enseigne créée par Carrefour en 2012 se base sur un modèle soft discount qui allie le concept de supermarché et cash & carry. Précédemment implantée en Europe (Espagne, Roumanie, Pologne et Italie), Supeco s’installe désormais en France. En effet, deux magasins ont déjà fait leurs ouvertures le 04 septembre à Valenciennes et le 25 septembre à Onnaing. Le groupe a également annoncé l’ouverture d’environ 3 autres magasins d’ici la fin de l’année.

Stockage direct en magasin, conditionnement en carton, vrac, palette tout est mis en œuvre pour accroître la productivité de la mise en rayon. D’un point de vue économique cela permet aussi de baisser les coûts de main d’œuvre afin d’obtenir des prix unitaires attractifs ainsi que des prix de lots, dégressifs. Une massification des achats qui touche et appâte aussi bien les professionnels que les consommateurs contrairement au magasins Métro réservés exclusivement aux professionnels. Supeco reprend le positionnement des Lidl ou Aldi avec des références que l’on retrouve dans les supermarchés.

« Less is more », visuels épurés, caractères gras, de quoi attirer l’œil des consommateurs.

Leur stratégie de communication s’axe principalement sur leur force de vente en insistant sur le « VRAIMENT MOINS CHER », slogan que l'on peut facilement retrouver partout dans les magasins ainsi que sur leurs prospectus, insistant sur leur force de vente.

Le message est clair, précis visant une clientèle dont le mot d’ordre est « économie », que ce soit en B2B ou B2C cela permet de pousser à la consommation et fidéliser les consommateurs. Coté prospectus, on retrouve le même positionnement que les prospectus Carrefour, avec l’omniprésence des UB de grandes marques.

Un magasin de soft discount à la pointe de la technologie, c’est possible.

Les profils des consommateurs évoluent dans un monde de plus en plus connecté qui change considérablement notre mode de vie impactant sur nos habitudes d’achat, Supeco a su s’adapter à ces changements.

Caisses classiques mais également automatiques, l’enseigne a même développé une application afin de faciliter les encaissements pour les consommateurs. Grâce à ce nouvel outil les clients peuvent scanner leurs achats et payer directement via l’application ou par carte bancaire. Un contrôle est quand même effectué à l’aide de caisses dites « autonomes » qui contrôlent le poids des achats mais qui effectuent également un contrôle visuel à l’aide d’une caméra présente au-dessus du panier ou chariot. Ces nouvelles technologies au service du retail permettent à l’enseigne d’améliorer l’expérience clients en magasin, ayant pour but d’attirer et fidéliser la clientèle et pour objectif final vous l’aurez compris, l’augmentation des ventes. Du personnel en moins au profit de la technologie, un investissement permettant à long terme d’augmenter les ventes, gain de temps et d’argent.

Leur stratégie pour booster les ventes se positionne donc sur plusieurs axes :

- Conditionnement, permet d’optimiser la productivité - manutention

- Technologique, moins de main d’œuvre, moderne, adapté au profil des consommateurs

- Économique, prix attractif

- Sociale, clientèle B2C et B2B

A ce jour plus d’une quarantaine de Supeco sont ouvert en Europe et 3 autres Supeco ouvriront d’ici la fin de l’année dans le nord de la France pour des questions de logistiques.

Le début d’une nouvelle ère discount ?

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK