Return to site

Focus prospectus:

Le Bio mis à l'honneur !

· FOCUS PROSPECTUS
Pour marquer la semaine Européenne du développement durable (du 30 mai au 5 juin 2019), le bio a été mis à l’honneur dans les prospectus de la grande distribution française. Il faut dire que les Grandes et Moyennes Surfaces jouent un rôle important dans la distribution des produits alimentaires biologiques. 81% des consommateurs y achètent leurs produits bio. Et 7 consommateurs sur 10 souhaitent en trouver davantage dans ce lieu d’achat.
Source : Agence BIO, Février 2019

Source : Agence BIO, Février 2019

Les opérations bio dans le prospectus
En réponse à cette demande croissante, 11 enseignes ont édité des supports sur le thème du bio entre le 21 et 29 mai 2019. Aldi a été le premier à lancer le mouvement avec la parution de son prospectus valable à partir du 21 mai, suivie des autres distributeurs. C’est les prospectus du Groupe Casino qui clôtureront les opérations Bio avec une validité jusqu’au 10 juin.
Les enseignes du Groupe Casino ont édité le plus de versions de leur opération bio avec 8 versions pour Géant Casino, 6 pour Casino supermarchés et 4 pour Hyper Casino. Logiquement, c’est aussi ce Groupe qui domine sur la Part d’Offre¹.
A contrario, concernant la Part de Voix², c’est Auchan qui tire son épingle du jeu. L’enseigne comptabilise quasiment 40% de PDV sur ce type d’opération et sur la période. Le support bio d’Auchan contient 519 UB, loin devant Carrefour avec ses 71 UB.
Le taux discount NIP : où trouver les meilleures offres ?
En feuilletant les catalogues bio, nous observons que les enseignes du Groupe Intermarché sont les plus généreuses avec 31% de taux discount NIP. Dans les prospectus d’Intermarché valables jusqu’au 9 juin, 1 UB sur 3 est agressive³. Son poids d’agressivité est même 3 fois supérieur à la moyenne des autres enseignes.
Il est intéressant de noter qu’aucune des UB jouée chez Aldi n’est nipée. La majorité des NIP dans l’ensemble des supports de cette opération sont des lots virtuels.
Les produits de MDD bien représentés
Parmi les marques présentes dans les prospectus, nous retrouvons les acteurs habituels du secteur comme Naturenvie, Nutrition Santé ou encore Distriborg. Le poids des MDD atteint 22% du total des marques avec 427 UB jouées sur les supports de l’opération. Les MDD Auchan, Intermarché, Aldi et Carrefour détiennent à eux seuls presque 17% des parts d’offre. Les familles de produits bio les plus consommées sont les fruits et légumes, les produits laitiers et les œufs. Néanmoins, la moitié des français consomment au moins un produit d’épicerie certifié bio par mois. Dans l’optique d’augmenter ce dernier chiffre, les rayons épicerie sucrée et salée sont les plus mis en avant – dans les prospectus – avec respectivement 15.5% et 9.2% de part d’offre. Les français sont de plus en plus nombreux à acheter des produits biologiques non-alimentaires. Une consommation qui ne cesse de croître depuis 2015, avec encore cette année, de belles progressions dans les domaines des produits ménagers (61%) et des cosmétiques / produits d’hygiène bio (57%).

Source : Agence BIO, Février 2019

Ce constat reflète la volonté des français de consommer toujours plus responsable. Et bien sûr, les offres de cette opération suivent cette tendance : presque 25% concernent le non-alimentaire.
Profitez, une 2ème vague de prospectus bio arrive !
E.Leclerc, Super U et Hyper U veulent aussi faire profiter leurs clients des promos sur le bio. Les prospectus de ces enseignes, valable entre le 12 et le 22 juin,  arriveront très vite dans les boîtes aux lettres.
Les promos : un levier important pour les consommateurs qui souhaitent passer au bio
Aujourd’hui, les français ont envie de changer leurs habitudes et passer à une consommation plus responsable. Paradoxalement, il y a une préoccupation budgétaire qui pèse sur le consommateur par rapport au bio. Beaucoup ne peuvent pas payer plus pour consommer mieux. Dans une étude publiée par l’Agence Bio en février 2019, le premier frein à la consommation de produits biologiques cité par les français est le prix. 84% des personnes interrogées disent que les produits bio sont trop chers. Un indicateur qui n’a peut-être pas échappé aux distributeurs.

* Source des données sur la consommation du bio en France : Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France, Agence BIO/Spirit Insight, Février 2019

¹ Part d’offre : % = somme des UB / nombre d’UB total

² Part de voix : % = somme des UB x diffusion en m² / somme des UB x diffusion en m² des UB total

³ UB Agressive : > ou = 34% de NIP

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK