Return to site

BLACK FRIDAY

Véritable El dorado des promotions!

Venu tout droit des états-unis le Black friday ou Vendredi noir se popularise de plus en plus en France. Des réductions hallucinantes défiant toute concurrence qui ne cessent de faire augmenter l’intérêt des Français pour cet évènement. Cette année, rendez-vous le vendredi 29 novembre à partir de 00h00 pour pouvoir shopper les meilleures affaires.

A peine sorti d’Halloween, Noël prend les devants !

Rendez-vous incontournable du mois de novembre devenu mois des promos dans les agendas, le Black friday permet de préparer les cadeaux de fin d’année afin de faire le plus d’économie possible. D’après une étude de Feedback, 65% des consommateurs font leurs achats un mois avant Noël.

A l’origine, Le Black Friday est un événement pour attirer les clients en magasin physique. Depuis quelques années, avec le Boom du e-commerce, tout se fait dorénavant sur les sites marchand. un shopping beaucoup plus rapide et attractif. Le mastodonte d’internet Amazon, a plus ou moins instauré le Black friday en France dans les années 2010 de là ont suivi les autres enseignes nationales. En 2018, le géant du e-commerce était la première plateforme d’achat en ligne vers laquelle se tournaient 59 % des français.

Source : statista - France - 13-14 novembre 2018

Initialement, le black friday ne devrait durer que 24 h, cependant les promotions commence désormais une semaine avant et s’étendent tout le week-end pour finir avec le Cyber monday. Ce dernier marque la fin de l’opération commerciale, cette année il aura lieu le lundi 02 décembre.

Dépenses prévues

L’enjeu économique est crucial puisque cet évènement lance officiellement les achats de noël et pousse à la consommation. Les grandes enseignes profitent de cette opération commerciale pour écouler les stocks en appâtant les consommateurs avec l’el dorado des promos. Cela leur permet d’obtenir une croissance exponentielle des ventes, de quoi finir l’année en beauté. Cette année 62,9 % des français ont l’intention de faire des achats, la plupart d’entre eux (69,8 %) ont prévu de dépenser moins de 100 € à l’occasion du black friday.

Source : Statista

RetailMeNot a mené une étude sur les dépenses prévues à cette occasion, et les chiffres sont impressionnants. En effet cette année on prévoit 5,9 milliards d’euros de dépenses durant le week end du Black Friday, ce qui représente 4,1% de hausse par rapport à 2018.

Depuis 2013 l’e-commerce a subit une croissance de plus de 120% et atteindra cette année plus d’un milliard de dépenses, soit une hausse de 10,6% par rapport à 2018.

Attention aux arnaques, soyez vigilants !

Il faut savoir que le black Friday n’est pas réglementé par conséquent les marques et enseignes sont libres d’afficher les promos qu’ils veulent. Donc faites attention aux fausses promos, il faut rester vigilant. En effet il arrive que certaines enseignes ou marques, rehaussent le prix barré pour donner l’illusion d’une promo plus conséquente. Pour éviter de se faire avoir il est conseillé de se renseigner préalablement sur les prix hors promotion des produits ciblés.

Astuce pour préparer son Black Friday

Économies ou consommation abusive ?

Parler du black friday c’est également évoquer la frénésie qui habite les consommateurs.

Un moyen de faire des économies ou pousser à une consommation abusive, le risque est d’acheter des produits dont on a pas besoins. A l’heure ou l’écologie est au coeur des préoccupations, certaines marques ont délibérément choisi de boycotter le black friday en créant l’association Green Friday. Créé en 2017, le Green friday favorise et met en avant la consommation responsable. La surconsommation issue du black friday entraîne de lourdes conséquences écologiques et encourage la surproduction de biens non renouvelables et polluants.

“Le Green Friday se présente comme une alternative à la consommation compulsive, aux achats non nécessaires dictés par la logique promotionnelle, sans culpabiliser les consommateurs mais en les responsabilisant et en faisant appel à leur libre arbitre d’acteurs-consommateurs.” Environ 200 marques se mobilisent cette année pour boycotter l'événement. Le but n’étant pas de culpabiliser les consommateurs mais plutôt de les sensibiliser à un mode de consommation plus raisonnable afin de lutter contre le réchauffement climatique.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK