La robotique envahit le monde du ecommerce !

Vos achats en ligne contribuent  à la croissance de la robotique dans le e-commerce.

Sachez que dorénavant, un clic sur le bouton “Acheter maintenant” sur un site en ligne peut activer un robot en veille, en attente d’une instruction pour réaliser votre commande.  

Vous êtes, en quelque sorte, le “commandant” 2.0 de la robotique du retail.

robotique

Plus vous achetez en ligne, plus les détaillants feront confiance à la robotique pour préparer vos commandes et vous livrer ces produits en un temps record.

Les robots sont partout. Ils transportent les marchandises dans les entrepôts, d’autres scannent les code-barres pour faire l’inventaire et de plus en plus de bras robotisés font ce que seuls les humains pouvaient faire autrefois: trier une multitude d’objets pour assembler de grosses commandes, tout cela pour vous être expédié, cher consommateur.

L’année 2017 a été le point d’inflexion dans le monde du e-commerce. Des entreprises comme Amazon, livrent maintenant des produits à un rythme sans précédent ! Environ 500 colis à la seconde… il est donc évident que la robotique est devenue l’une des innovations clé pour continuer la scalabilité du marché.

EVOLUER. Les robots de travail ne se contentent plus de soulever de lourdes charges,

la nouvelle génération circule à travers les centres de traitement comme celui d’Amazon.

Et si, l’automatisation d’une partie des procédures rend l’exécution des commandes moins coûteuse pour le e-commerçant (et par conséquent, pour vous), elle alimente également une renaissance robotique qui aura des implications bien au-delà de l’entrepôt.

 

Vive le machine learning !

Quand nous pensons aux robots d’usine, nous pensons aux machines qui font des choses épuisantes et “sans réflexion”, pendant que les humains réalisent des tâches plus complexes.

Ce fonctionnement continue d’exister, un humain reste en charge de la partie finale cruciale ( et étonnamment complexe) du remplissage des boites car rien ne peut battre la dextérité de la main humaine. Enfin …Pour l’instant ! Car les machines progressent très rapidement sur ce terrain.

Un exemple bien concret : Le “Picking Challenge” D’Amazon, dans lequel les équipes intègrent des robots test dans leur travail ! Cette initiative a permis de réduire le fossé  entre le monde de la recherche et celui de l’industrie.

Autre exemple: Lors du démarrage de la startup appelée Kindred, à San Francisco, les ingénieurs ont enseigné aux robots la dernière étape du processus en utilisant une technique appelée “imitation d’apprentissage”. Les robots s’appuient sur un apprentissage par mimétisme, ils vont donc reproduire les gestes des développeurs afin de saisir différents types de produits.

Certains sont mous, d’autres sont durs, d’autres lourds… Et ça, ça ne se programme pas, ça s’apprend! Les robots arrivent petit à petit à différencier toutes les formes et matières d’objets.. comme des grands! Vive le Machine Learning !

 

Les robots sont nos amis, pas nos ennemis !

La nécessité d’une collaboration accrue entre l’homme et le robot oblige les entreprises à examiner de près la manière dont elles intègrent les machines autonomes dans leur main-d’œuvre.

“Pour certaines personnes, cette robotisation accentue volontairement la disparition de l’emploi. En réalité, pas vraiment, bien au contraire! Amazon a accéléré son embauche d’humains parallèlement à celle des robots. La technologie est extrêmement performante dans l’exécution des tâches et cette robotisation permet à certains postes de changer et d’évoluer plus rapidement.” déclare David Schatsky, directeur général de Deloitte.

Pourtant, l’automatisation des tâches n’est pas nouvelle.

Prenons comme exemple le cas de l’Amérique à la fin des années 1700, où 90 % des personnes travaillaient dans l’agriculture. Avancez rapidement jusqu’en 2012, et ce chiffre est de 1,5 % !

Le travail dans les entrepôts est fondamentalement différent, mais il n’est pas difficile d’imaginer dans un avenir proche, des robots de plus en plus sophistiqués qui peu à peu cesseront d’être collaboratifs et commenceront à remplacer les humains.

La question est de savoir si cela signifie que les humains passeront à un travail plus créatif, ou s’ils finiront par superviser ces machines.

 

Alors pour résumer, la robotique… Bien ou mal ?

Nous assistons à la convergence de plusieurs éléments qui ont déclenché une révolution robotique. D’une part, les capteurs qui permettent aux robots de naviguer dans un environnement chaotique sont devenus beaucoup moins chers en même temps qu’ils sont devenus beaucoup plus puissants. D’autre part, l’IA s’est grandement améliorée et l’argent investit dans la robotique est en croissance perpétuelle, grâce à des fonds d’investissement, ainsi que la croissance du marché du e-commerce. En effet, le marché en ligne pourrait atteindre 600 milliards de dollars par an d’ici 2020, aux États-Unis seulement.

Attendez-vous à ce que les technologies développées pour l’exécution des commandes se répandent dans le monde réel.  Les robots “compagnons” ont commencé à envahir nos maisons, et navigueront de mieux en mieux, prenant exemple sur leurs camarades de l’entrepôt. Les machines deviendront de plus en plus intelligentes et faciles à enseigner pour les consommateur, peut-être grâce à des sociétés comme Embodied Intelligence et Kindred.

Et ce rêve insaisissable de la robotique, qui consiste à faire en sorte que les machines reconnaissent, saisissent et manipulent un large éventail d’objets pour optimiser les livraisons pourrait bien se réaliser parce qu’il fera gagner beaucoup d’argent à une personne du e-commerce, comme par exemple un certain J.Bezos.

Allez-y, appuyez sur le bouton “ACHETER MAINTENANT.” Les robots vous remercient.

Robotique

 

Retour
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Innovations grande distribution
A quoi ressemblera l’hypermarché du futur ?

Un vent d’innovation souffle sur la grande distribution ! Bien que le secteur ait déjà bien changé ces dernières années, il continue de se métamorphoser en invitant les dernières technologies de pointe dans ses rayons. Durant quelques minutes, promenons-nous ensemble dans l’hypermarché d[…]

Lire la suite
data
Big Data et IA : quels avantages pour le retail ?

Les entreprises ont bien compris les opportunités commerciales qu’offrent les données et s’en sont saisis pour ajuster leur stratégie marketing. En matière de retail, quels sont les avantages du Big Data et de l’Intelligence Artificielle ?
[…]

Lire la suite