Magasin connecté et paiement en mobilité : la botte secrète des retailers !

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir quitter un magasin sans se soucier du mode de paiement ? Depuis quelques années les magasins 100% connectés et le paiement en mobilité connaissent un essor considérable dans l’univers du retail. QR code, applications, sac connecté, magasin sans personnel… tous les moyens sont bons pour éviter au client la traditionnelle caisse.  Zoom sur l’essor de ces magasins révolutionnaires…

Le développement des magasins sans caisse

Faire ses achats dans un magasin qui ne possède pas de caisse…impossible ? Détrompez-vous! Certaines enseignes vous proposent de faire vos courses différemment et de vivre une réelle expérience d’achat dans un magasin 100% connecté sans que cela ne vous coûte plus chère. La seule chose dont vous devez disposer ? Un smartphone !  

Magasin de proximité, supérette, ou encore magasin spécialisé, découvrons ces enseignes et start-up qui se sont lancées.

 

Amazon Go : le magasin sans caisse

Amazon go

En 2016, la version bêta d’Amazon Go débarque à Seattle. Un magasin de proximité, réservé pour le moment à ses employés, qui devrait sortir en version finale pour les clients courant 2017. Le concept en développement depuis quatre ans est simple : entrez dans le magasin, prenez ce dont vous avez besoin et ressortez “sans payer” !

Mais comment est-ce possible ?

Pour accéder au magasin, le client devra être muni de son smartphone et activer l’application mobile “Amazon Go”. L’entrée au magasin se fait en flashant le QR code de l’application. Une fois dans le point de vente, le client n’aura plus qu’à se servir et quitter le magasin lorsque ses achats seront terminés.

L’innovation  “Amazon Go”  est dotée d’une technologie de pointe: “Just Walk Out” composée de capteurs sensitifs qui détectent les mouvements de prise en main, des caméras de reconnaissance faciale, des micros et de l’infra-rouge qui analysent les mouvements de chaque client.

Avec cette technologie, le client peut remplir son panier sans scanner les produits, ils seront ensuite ajoutés automatiquement à leur compte Amazon.

L’acte d’achat se clôture lorsque le client quitte le magasin, le paiement se déclenche  une fois la porte de sortie franchit !

 

L’enseigne propose une offre réduite avec également des produits frais pour l’offre snacking préparée sur place.

 

Näraffär : la superette sans personnel de Viken

naraffar-invente-premiere-superette-100-libre-service-f

C’est à Viken, une petite ville de Suède qu’est apparue la première supérette sans caisse, sans personnel et sans technologie de pointe à l’instar d’Amazon Go!  Personne pour vous souhaiter la bienvenue et personne pour vous renseigner sur un produit, vous êtes seul! Un concept à l’initiative de Robert Ilijason, qui séduit par sa simplicité : le magasin est ouvert 24h/24 et 7jours/7, pour y accéder il suffit d’être équipé de son smartphone afin de s’identifier via une application. Une fois à l’intérieur l’autonomie est de mise, le client fait ses courses et scanne directement les produits avec son smartphone. Le paiement s’effectue de manière mensuelle via le compte personnel du client.

Avec un catalogue produit réduit, le concept se positionne comme une solution de “secours”. En effet, on y retrouve des produits de base tel que du lait, de la farine, du sucre…

La supérette Näraffär, a été développée exclusivement pour les villages et petite ville où l’on ne trouve pas de magasins à moins de 20 minutes en voiture. Un modèle qui permet justement de lutter contre la désertification massive des magasins dans les zones rurales.

On remarque aussi que pour qu’un tel modèle puisse subsister, la confiance en sa clientèle est de rigueur, une supérette sans surveillance “humaine” peut inciter certaines personnes à dérober des produits.

 

Wheelys 247 : le magasin automatisé

wheelys-247

En mars dernier, après avoir racheté la technologie développée par Robert Ilijason pour sa supérette, la start-up suédoise a lancé son premier magasin automatisé à Shanghai sur le même modèle que Näraffär : un magasin accessible 24H/24 et 7jours/7 avec une offre réduite.

La seule différence que l’on note avec la supérette en Suède c’est qu’après avoir scanné les produits, le paiement s’effectue automatiquement avec la carte bleu préalablement enregistrée et non pas de manière mensuelle: un paiement immédiat.

 

Le bricolage se digitalise en Belgique

Wurt

Une grande nouveauté dans l’univers du bricolage en Europe, l’enseigne Würth a aussi ouvert un magasin sans employé. Une offre BtoB, car l’accès au magasin est réservé aux clients professionnels exerçant une activité en lien avec le secteur du bricolage.

Comment ça marche ?

L’accès à l’innovation sans smartphone c’est possible! En effet, une carte d’accès est délivrée aux clients éligibles pour entrer dans le magasin. Après s’être authentifiés, ils ne leur restent plus qu’à scanner les achats. Le paiement s’effectue quelques jours plus tard à la réception de la facture.

 

Les limites de ces magasins hyper-connectés !

Ces nouveaux magasins déshumanisés intriguent! Un réel bouleversement dans le parcours d’achat avec une dématérialisation complète, l’acte de paiement devient quasi inexistant dans la tête du client ! (même si en réalité le paiement est effectué virtuellement)

Entrer dans un magasin, se servir et repartir sans payer !

Ce concept veut rendre l’achat plus simple, sans contrainte et peut-être inciter à dépenser plus…

Par ailleurs la question de la sécurité et des vols se pose. Une personne qui se retrouve seule dans un magasin peut-être tentée de prendre certains produits sans les payer.  Pierre KUPFERMAN, éditorialiste chez BFM Business, met en exergue le fait qu’un magasin sans personnel n’est pas forcément un modèle adapté à toutes les sociétés. Déjà développé en Suède et en Belgique, certaines rumeurs courent déjà concernant l’Allemagne  ou encore le Japon  qui se laisseraient tenter aussi par ce concept… Mais qu’en est-il des pays du sud, ce modèle peut-il subsister ?

Pour certains, ces “nouveaux magasins” menacerait l’emploi en supprimant des postes comme le métier d’hôte de caisse qui pourrait être amené à disparaître. En France de nombreuses enseignes tiennent à être claire à ce sujet en indiquant que le digital ne remplacera jamais l’Homme car les compétences humaines et relationnelles sont indispensables pour garantir la meilleure expérience client.

Si l’on se base sur notre propre expérience, on constate que le personnel en magasin améliore l’expérience client par l’accueil, les renseignements ou même les conseils dispensés.

L’idéal serait donc une combinaison des deux : digital et humain.

Le paiement en mobilité : qu’est ce que c’est ?

Pour améliorer l’expérience d’achat et réduire l’attente en caisse, les retailers recherchent de l’innovation notamment en ce qui concerne le paiement. L’attente en caisse est un fléau majeur qui concerne tous les distributeurs, ainsi il est donc indispensable de trouver des solutions pour supprimer ou réduire considérablement cette attente.

En France les enseignes sont très concernés par ce sujet et tentent de développer des technologies pour optimiser les espaces de ventes afin de proposer à leurs clients une expérience d’achat la plus agréable possible.

Quels sont les solutions de paiement en mobilité proposées en France ?

 

Lâchez votre caddie chez Monoprix !

monoprix

 

Chez Monoprix le client n’a plus besoin de faire la queue en caisse! En effet, grâce au “lâcher de caddie” l’enseigne propose à ses clients de déposer leurs courses et de rentrer chez eux, le service de livraison à domicile “Plus” s’occupe du reste. Les clients n’auront plus qu’à réceptionner les courses et payer au moment de la livraison.

Autre innovation pour éviter le passage en caisse et la queue, depuis le mois d’avril l’enseigne teste auprès de ses employés une toute nouvelle application d’encaissement mobile…

Un concept simple et astucieux qui vous permet de faire vos courses du quotidien en toute facilité. En effet, il suffit de scanner vos produits via l’application, une fois terminé vous pouvez payer vos achats toujours via l’application.

Si le test est concluant, Monoprix devrait équiper ses points de vente de ce nouveau système d’encaissement à commencer par le magasin de la Madeleine à Paris.

 

La caisse-mobile de Franprix !

Franprix

Pour l’enseigne Franprix, la suppression de l’attente en caisse est aussi un enjeu de taille, et décide de tester un tout nouveau concept.

Désormais la caisse vient à vous jusque dans les rayons … Comme à une caisse traditionnelle, les clients peuvent payer en espèces, par carte ou même utiliser leurs tickets restaurants. Ce concept a été testé dans deux magasins pilots depuis mars 2016.

Comment ça fonctionne? Les employés se servent d’une bague scanner pour enregistrer tous les achats et le matériel utilisé est relié en wifi ce qui permet de procéder à l’encaissement des clients.

Qu’en est-il des autres enseignes ?

En France d’autres enseignes telles que Nespresso, Etam, Celio ou encore Darty se sont laissées séduire par ce concept de paiement en mobilité.  Pour Nespresso, l’attente en caisse est devenu un point aussi important que la qualité de leurs produits. D’ailleurs la marque a été l’une des premières enseignes en France et même dans le monde à mettre en place l’encaissement en mobilité. Grâce à une technologie, les vendeurs peuvent se déplacer et aller directement vers les clients pour finaliser l’achat sur un PDA ou une tablette. Générer plus de satisfaction clientèle et réduire l’affluence en caisse traditionnelle voici les avantages du paiement en mobilité.

La technologie utilisée et les perspectives d’évolutions

Des entreprises comme W-HA, expert dans l’univers du paiement digital, fournissent aux retailers des solutions d’encaissement mobile et facilitent la digitalisation du moyen de paiement. mPOS, la solution de paiement proposée par W-HA permet d’utiliser un smartphone ou une tablette comme un terminal de paiement.

Simple d’utilisation, les employés n’ont qu’à composer le montant de la note d’achat sur le terminal, le client procède ensuite à la validation du paiement avec sa carte ou son smartphone et reçoit sa facture de manière dématérialisée : par sms ou e-mail.

Ce système permet au client de finaliser la transaction n’importe ou dans le magasin sans passer en caisse.

mposx_1464860052

Il faut s’attendre à un développement considérable de ce concept du paiement en mobilité, gain de temps pour le client et de rentabilité pour les retailers, W-HA envisage de déployer plus d’une centaine de terminaux et d’équiper une dizaine de retailers. On a donc pas fini d’entendre parler du paiement en mobilité, bien au contraire, ce concept tend à se développer dans tous les secteurs du retail : alimentaire, high tech, habillement, bricolage ! Tenez-vous prêt…

 

Retour
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *